Frank Zone torse nu, en train de contracter ses biceps et ses abdominaux.

Frank Zane, une légende du bodybuilding

Qui ne connaît pas Frank Zane dans l’univers du culturisme et de la musculation ? Cet athlète hors du commun possédait un physique d’une incroyable harmonie. Doté d’une sublime génétique, Frank Zane était avant tout un travailleur acharné. Partons à la découverte du parcours de celui que l’on surnomme encore “Le légendaire“.

Qui est Frank Zane ?

Pour ceux qui ne le savent pas, Frank Zane était professeur de mathématiques et de chimie. Il a également obtenu un diplôme de Master 2 en psychologie expérimentale.

Mais c’est aussi et surtout un culturiste professionnel américain qui a marqué l’histoire du bodybuilding.

ll a gagné trois fois consécutivement le célèbre concours Mr. Olympia entre 1977 et 1979, à Las Vegas.

Preuve de son talent, il s’est même payé le luxe de battre Arnold Schwarzenegger lors du titre de Mister Univers à Miami, en 1968. Fort d’un potentiel génétique hors normes, Frank Zane fut rapidement surnommé “Le légendaire” (“The Legendary Frank Zane”).

Ses performances lui ont permis de faire la couvertures de nombreux magazines de l’époque.

Le bodybuilder Frank Zane torse nu lors d'une séance de posing, les muscles saillants.
Tout au long de sa carrière de culturiste professionnel, Frank Zane a affiché une superbe musculature.

Avant cela, Frank Zane grandit en Pennsylvanie. Il a toujours été un homme timide et calme. Il découvrit la musculation assez jeune, à 14 ans, en feuilletant un magazine trouvé dans la poubelle de la classe de mathématiques.

Frank débutera la musculation quelques temps après cela dans la salle de sport YMCA et achètera des haltères pour s’entraîner chez lui.

À 17 ans, il voyait déjà des résultats visibles sur son corps grâce à ses séances de musculation.

À ce même âge, il fut instructeur de tir à l’arc pendant les étés dans un camp de scouts. Même durant cette période, il a toujours continué de perfectionner son renforcement musculaire au travers d’entraînements intensifs.

Plus tard, il déménagera en Floride ou il rencontrera Christine, sa femme, qui découvrira à son tour la musculation et le bodybuilding. Elle participera elle aussi à des concours de beauté, qu’elle remportera également.

Quelques années après, le couple ouvrira une école de bodybuilding à Palm Springs (Californie). Frank Zane y inventera une machine de musculation pour les jambes : le leg blaster.

Frank et christine Zane
Le célèbre culturiste Frank Zane et sa femme, Christine.

Connu pour être un expert du vacuum, il dira dans une interview du magazine Muscle and Fitness qu’il faut s’entrainer à faire cet exercice lorsque l’on a faim.

Les mensurations de Frank Zane

Frank Zane mesure 1,75 mètre, pour un tour de taille de 73 centimètres.

Hors compétition, son poids oscillait entre 88,5 et 90 kilos.

Lors des concours, il tournait plutôt autour de 84 kilos sur la balance.

Son tour de bras était d’environ 45 centimètres, pour un tour de cuisses de 66 centimètres.

Frank Zane doit sa réussite à l’esthétisme de sa masse musculaire. Tout au long de sa carrière de bodybuilder, il a affronté des concurrents bien plus volumineux que lui. Sa taille était à l’époque la plus fine du plateau.

Il n’a d’ailleurs jamais dépassé les 84 kg en compétition. Son dos en V, ses larges épaules et sa taille fine rendaient son corps harmonieux, symétrique et équilibré. Un modèle de perfection physique qui rappelle l’âge d’or du bodybuilding, une période old school où les compétiteurs n’étaient ni trop gros, ni trop secs.

Un palmarès impressionnant

En près de 20 ans de carrière, Frank Zane a multiplié les performances dans les différentes compétitions de culturisme. Un palmarès bien rempli, avec en point d’orgue ses trois victoires consécutives à Mr. Olympia (1977, 1978 et 1979).

  • 1961 – M. Pennsylvanie : 17ème
  • 1962 – M. Keystone : Vainqueur
  • 1963 – M. Keystone : 2ème
  • 1965 – M. Sunshine State : Vainqueur
  • 1965 – IFBB Mr. Univers : 1er catégorie taille moyenne
  • 1966 – IFBB Mr. America : 1er poids moyen
  • 1967 – IFBB Mr. America : 1er poids moyen
  • 1967 – IFBB Mr. Univers : 3ème petite taille
  • 1968 – IFBB Mr. America : Vainqueur
  • 1968 – IFBB Mr. Univers : Vainqueur
  • 1970 – NABBA Mr. Univers : Vainqueur
  • 1971 – NABBA Pro Mr. Univers : 1er petite taille
  • 1972 – NABBA Pro Mr. Univers : Vainqueur
  • 1972 – IFBB Mister Olympia : 4ème
  • 1974 – IFBB Mister Olympia : 2ème
  • 1975 – IFBB Mister Olympia : 4ème
  • 1976 – IFBB Mister Olympia : 2ème
  • 1977 – IFBB Mister Olympia : Vainqueur
  • 1978 – IFBB Mister Olympia : Vainqueur
  • 1979 – IFBB Mister Olympia : Vainqueur
  • 1980 – IFBB Mister Olympia : 3ème
  • 1982 – IFBB Mister Olympia : 2ème
  • 1983 – IFBB Mister Olympia : 4ème

Frank Zane est le seul athlète qui a réussi l’exploit de gagner contre Arnold Schwarzenegger lors de Mister Univers 1968 (Floride).

Frank Zane (à gauche) et Arnold Schwarzenegger (à droite), tous les deux torse nu, lors d'une compétition de culturisme.
Frank Zane (à gauche) et Arnold Schwarzenegger (à droite) lors d’une compétition de culturisme.

Sa fin de carrière

Frank Zane a pris sa retraite en 1983.

En 2015, il a aidé le compétiteur IFBB Pro Sadik Hadzovic dans sa préparation physique. C’est lui qui l’a coaché pour son posing lorsque celui-ci a décidé de passer de la catégorie Men’s Physique à Classic Physique lors de sa compétition à Olympia.

Frank Zane est aujourd’hui un modèle pour un grand nombre de culturistes. Personnellement, c’est aussi l’un de mes athlètes favoris.

À gauche, Frank Zane torse nu lorsqu'il était âgé d'une trentaine d'années. À droite, Frank Zane toujours torse nu, mais beaucoup plus âgé.
Même à la retraite, Frank Zane a continué d’entretenir son sublime physique.

Depuis, il a écrit 5 livres. Son dernier, 91 day wonder body (“91 jours pour un corps de rêve”), remonte à 2016.

Il a aussi écrit sa propre autobiographie : Symmetry. Ce livre retrace sa formation aux débuts de l’adolescence, ses premières compétitions et ses nombreuses victoires (M. America, les Univers, les Olympias, etc.). Tout est superbement documenté avec plus de 300 photographies et 224 pages couvrant plus de 60 ans d’existence.

Des séances d’entraînement à l’attitude mentale, en passant par les poses, les présentations, les régimes alimentaires ou encore les techniques de motivation, tous les sujets inhérents à la vie d’un sportif de haut niveau y sont traités.

La couverture du livre écrit pas Frank Zane, intitulé Symmetry.
Particulièrement inspirant, le livre de Frank Zane n’a malheureusement jamais été traduit en Français.

Tout au long de sa vie, Frank Zane a travaillé dur pour construire le corps parfait. C’est ce qu’il raconte dans ce bouquin. Malheureusement, ce livre n’est pas disponible en Français.

Comment s’entraînait Frank Zane en musculation ?

Lors des périodes les plus intenses, la routine d’entraînement de Frank Zane était composée de 9 séances de muscu par semaine :

  • Lundi matin : quadriceps, ischio-jambiers et mollets ;
  • Lundi soir : épaules, biceps, avant-bras et abdos ;
  • Mardi matin : dos ;
  • Mardi soir : pectoraux, triceps et abdos ;
  • Mercredi matin : quadriceps, ischio-jambiers et mollets ;
  • Jeudi matin : dos ;
  • Jeudi soir : épaules, biceps, avant-bras et abdos ;
  • Vendredi matin : quadriceps, ischio-jambiers et mollets ;
  • Vendredi soir : pectoraux, triceps et abdos.

Vous souhaitez suivre un programme totalement personnalisé qui vous permettra d’atteindre vos objectifs ?

Pendant plusieurs années, le bodybuilder américain a privilégié les entraînements avec des charges légères, car il avait peur des blessures.

Mais en 1977, Joe Weider le persuade de changer son programme pour la préparation de Mr. Olympia et de pousser plus lourd. C’est cette année-là qu’il remportera le titre suprême.

Côté nutrition, il mangeait entre 2 000 et 3 000 calories par jour. Son alimentation se faisait en cyclant les glucides selon sa forme du jour et l’entraînement qu’il faisait. S’il se sentait fatigué, il augmentait son apport en glucides, et inversement.

Mon hommage rendu à cet athlète extraordinaire

Lorsque les fédérations NPC et IFBB ont décidé d’instaurer la nouvelle catégorie Classic Physique en 2016, la première compétition eut lieu en Floride.

Deux semaines avant le show, le vice-président, Peter Potter, m’a demandé d’intervenir dans le stage officiel pour aider les novices à apprendre les poses imposées. Étant donné que j’étais encore amateur à cette époque, et en train même de concourir pour décrocher ma carte IFBB PRO en Men’s Physique, j’ai décidé de prendre part à ce concours pour me faire plaisir.

Le posing m’a toujours attiré. Il faut dire qu’a l’époque de ma première compétition en 2004, il n’existait qu’une seule catégorie : le bodybuilding.

Le posing est quelque chose qui me manquait en catégorie Men’s Physique, dans la mesure où il est ultra simplifié avec seulement deux poses avec transition. Dans cette nouvelle catégorie Classic Physique, plusieurs poses étaient imposées :

  • Double biceps de face ;
  • Biceps cage ;
  • Triceps ;
  • Double biceps de dos ;
  • Cuisses Abdominaux ;
  • Classic pose ;
  • Etc.

En plus, vous aviez également 1 minute 30 de posing libre. L’art de poser est très difficile et demande des heures et des heures d’entraînement. Il faut que le rendu final soit fluide, que les transitions soit naturelles, et que vous gardiez toujours le sourire tout en contractant un maximum vos muscles.

Il ne suffit pas d’être plus gros, mais il faut être harmonieux, symétrique et avoir de la présence sur la scène, occuper l’espace. C’est tout un art et c’est important de savoir se mettre en valeur.

Si je vous parle de cette compétition, c’est que j’avais voulu rendre hommage au légendaire Frank Zane en faisant un posing qui lui ressemble. J’avais d’ailleurs choisi la même musique que celle qu’il utilisait lors de ses concours.

Un extrait de mon posing hommage à Frank Zane en 2016.

Cela m’a valu une 4ème place et une récompense du meilleur poseur.

Se préparer pendant plusieurs mois en suivant une diète et un entraînement optimal sans avoir suffisamment travaillé le posing est de nos jours inconcevable. Tout doit être parfaitement maitrisé ! En effet, les poses de bodybuilding sont la consécration de toute la préparation à une compétition.


Autres articles à lire :

Qui est Hadi Choopan, Mr. Olympia 2022 ?

Tout savoir sur les compétitions de bodybuilding

Comment choisir un bon coach en musculation ?

Partager sur :
📩 Inscris-toi à mon courrier privé et reçois en 🎁 :

Sur le meme sujet que : Frank Zane, une légende du bodybuilding

10 Commentaires

  1. Tous les culturistes de l’époque font rêver que ce soit franck zane arnold ou nubret
    avoir des informations sur leurs entrainements et programme de musculation complet serait top comme tu l’a fait pour les super héros
    en tout cas leur musculature donne envie de se surpasser
    merci pour cet article
    les passionnés comme moi doivent être content

  2. Pour info la seule défaite qu’a connu Schwarzenegger c’était contre Sergio Olivia,lors de la première participation à mr olympia. Franck Zane n’a jamais battu Schwarzenegger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *