JULIEN QUAGLIERINI - IFBB PRO - COACH SPORTIF EN LIGNE - SUIVI PERSONNALISÉ

Tout savoir sur les compétitions de bodybuilding

octobre 14, 2018
Tout savoir sur les compétitions de bodybuilding

LES COMPETITIONS DE CULTURISME

Etant moi-même compétiteur IFBB Pro en plus d’être coach sportif, je reçois énormément de questions en tous genres concernant les compétitions de Bodybuilding et les différentes catégories. Que ce soit par mail ou sur les réseaux sociaux, vous êtes nombreux à me demander des conseils.

Malgré mes différents partages sur mon blog ainsi que dans mes vidéos de compétitions, j’ai décidé d’écrire un article complet sur le sujet. Vous souhaitez avoir le maximum de renseignements sur les compétitions de culturisme ? Quelles sont les différentes catégories en Bodybuilding? Comment préparer sa première compétition de bodybuilding ? les compétitions pour les hommes mais aussi pour les femmes? Les règles de chacune d’entre elles? Comment obtenir la carte pro? Comment se qualifier au Mr Olympia?

Laissez-moi vous aider un maximum et vous éclairez sur le sujet en vous donnant toutes les infos qui vous aiderons pour vos compétitions.

L’histoire du Bodybuilding

bigger film

Affiche du film des frères WEIDER

La première compétition à eu lieu en 1965. Ce sont les frères canadiens Josef Edwin Weider et Ben Weider, qui ont créé l’IFBB. (Fédération internationale de bodybuilding et fitness). L’un des deux frères, Josef alias Joe Weider était un culturiste et ils ont également tous deux, donné vie à plusieurs magazines comme FLEX ou Muscle and Fitness…

Un film intitulé BIGGER va sortir cette année (2018) sur la création du body

A cette époque, il y avait seulement la catégorie Bodybuiding. Le record du nombre de victoires est détenu par Ronnie coleman avec 8 victoires à son actif contre Arnold Schwarzenegger qui en avait gagné 7, ainsi que Phil Heath avec également 7 victoires consécutives qui vient d’être détrôné par le Mr Olympia en titre Shawn Rodhen (2018).

 

Je vais donc commencer par la fédération pour laquelle j’ai concouru le plus à savoir la NPC et lFBB Pro league.

La différence entre la NPC et L’IFBB Pro league:

Ce sont les mêmes fédérations, simplement la NPC (National Physique Committee) représente toutes les compétitions en amateur. Les personnes remportant l’overall (toute catégorie) aux Etats unis peuvent concourir aux nationaux et ainsi avoir la chance de décrocher leur carte pro afin de passer dans la fédération IFBB professionnelle.

Les différentes catégories et leurs règles

Alors qu’il y a 15 ans, il n’y avait qu’une seule catégorie Bodybuilding, d’autres catégories ont vu le jour depuis : Les voici toute en détail.

La catégorie Men’s physique

Comme je l’avais expliqué dans un autre article, La catégorie Men’s Physique a fait son apparition en 2012.

La tenue d’un compétiteur Men’s Physique est très claire. Un short men’s physique est ce que l’on appelle un boardshort jusqu’au genou style surfeur des plages. Le short doit être un pouce en dessus du nombril. Aucune marque ou logo ne doit être visible. Enfin les concurrents s’affrontent torse nu et pieds nus et le numéro doit se trouver à gauche au niveau de la hanche. Les bijoux sont interdits.

brandon hendrickson

Le posing du men’s physique est très simplifié et ne nécessite qu’une pose de face avec une main sur la taille et une transition pour finir avec une pose de dos. Le compétiteur se dirige sur le centre de la scène et exécute sa pose de face puis sa pose de dos en faisant une transition de son choix. Lors de comparaisons, les concurrents sont amenés à être déplacés.

Le jugement s’appuie uniquement sur le haut du corps. Il faut avoir un dos en V, épais et large, une taille très fine, des abdos et une densité musculaire correcte. L’ensemble du haut du corps doit être harmonieux. Aucunement question ici de course à la grosseur mais plutôt à l’esthétisme et la symétrie du haut du corps. Enfin, les jambes ne sont pas notées.

Lorsque vous passez professionnel, vous avez le droit d’avoir un posing plus travaillé car vous avez plus de temps sur scène.

Pour se qualifier à la fameuse compétition Mr Olympia, les règles ont changé. Par le passé lorsque vous gagniez une compétition Pro, vous étiez directement qualifié pour cette fameuse finale. Etant donné le nombre de compétiteurs grandissant dans cette catégorie (45 compétiteurs en 2016), la fédération a décidé de faire un système de points. Chaque compétition Pro détient un nombre de points différents selon la place et les 20 premiers qui auront le plus de points seront qualifiés pour le Mr Olympia à Las Vegas.

Toutes les infos figurent sur le site ici

A ce jour, aucun français IFBB PRO n’a encore concouru en Men’s Physique.

La catégorie Classic physique

La catégorie Classic physique est apparue en 2016 pour retrouver l’esprit de l’âge d’or du body. Leurs physiques se rapprochent d’Arnold et Frank Zane de l’époque. Il y a un ratio taille poids à respecter pour cette catégorie afin de ne pas tomber dans la masse à outrance. La veille de la compétition, il y a ce que l’on appelle la pesé, pour vérifier que les compétiteurs ne dépassent pas le ratio taille poids.

short classic physiqueLa tenue des compétiteurs est un short court de couleur noir uni et qui ne brille pas. Il doit être mat et ne doit pas montrer de marques apparentes. Comme tous les autres compétiteurs, le numéro doit être porté à gauche côté hanche sur le maillot. Les concurrents effectuent leurs poses pieds nus. Aucun bijou n’est accepté.

il y a 2 passages. Le premier passage avec les poses imposées ci-dessous :

classic physique

1. Double biceps de face

2. Biceps cage

3. Double biceps de dos

4. Abdominaux et cuisses

5. Pose classique préférée 

Le second passage est une routine libre de 1 minute 30 sur une musique choisie par le compétiteur qui peut alors s’exprimer librement sur scène en mettant en valeur ses muscles dans une chorégraphie qu’il aura construite.

 

 

Les notes des juges se fixent sur un corps musclé en forme de X avec une symétrie parfaite. Le ratio taille poids étant respecté, il n’y a pas de course à la grosseur mais surtout à l’esthétisme qui est primordial dans cette catégorie. Enfin il y a des points également sur la routine.

Le premier français IFBB pro à avoir concouru à Mister Olympia est Sanimal en 2018.

 

La catégorie bodybuilding

C’est la première catégorie créée par les frères Weider en 1965. La plus ancienne et celle qui est resté la seule pendant longtemps.

La tenue des compétiteurs est un bas de maillot unis coloris au choix, aucune publicité apparente, le numéro doit etre porté à gauche côté hanche sur le maillot. Les concurrents effectuent leurs poses pieds nus. Aucun bijou n’est accepté.

shawn Rhoden

Tout comme les Classic Physique, il y a deux passages qui comptent 50 % de la note chacun.

1. Double biceps de face

2. Dorsaux de face

3. Biceps cage

4. Double biceps de dos

5. Dorsaux de dos

6. Triceps de coté

7. Abdominaux et cuisses

8. Pose libre (pose down)

Le second passage est une routine libre de 1 minute 30 sur une musique choisie par le compétiteur qui peut alors s’exprimer librement sur scène en mettant en valeur ses muscles dans une chorégraphie qu’il aura construite.

Les notations des juges se font sur le corps le plus musclé, le plus sec, le plus volumineux, la symétrie mais egalement sur les poses imposées qui permettent de comparer les concurrents mais aussi sur leur routine.

Il me semble que le premier Français IFBB Pro qui à concouru au Mister Olympia était Serge Nubret surnommé la « panthère noire » en 1972.

La catégorie Bikini

Cette catégorie a vu le jour en 2008. La tenue d’une compétitrice bikini est un maillot de deux pièces et le bas du bikini doit etre en forme de V sur les fesses. Le posing se fait en talon, les bagues, bracelets et boucles d’oreilles sont autorisés ainsi que les lunettes de vue. Comme tous les autres compétiteurs, le numéro doit être porté à gauche coté hanche sur le maillot.

angelica teixeiraLe posing commence lorsque l’on appelle la compétitrice qui se rend au milieu de la scène en exécutant le T-walk. Lorsqu’elle se rend sur le milieu de la scène, elle doit maitriser le T-walk qui est une routine bien spécifique d’arriver sur la scène d’une façon très élégante. Lorsqu’elle est au centre, elle exécute une pose de face et une de dos avec transitions. Lors des comparaisons, les juges pourront faire changer les candidates de places et peuvent également demander aux compétitrices de marcher dos aux juges puis de face en routine de modèle.

Les juges s’appuient sur une ligne esthétique équilibrée sans être trop musclé, le corps doit être athlétique et galbé avec un aspect général tonic. C’est la catégorie qui représente le plus la féminité. Les notes sont donc basées sur tout l’ensemble du corps.

Le première française IFBB PRO a avoir concouru pour le Mr Olympia Bikini est Nathalie Mur en 2013.

 

La catégorie Fitness

La tenue des compétitrices est un maillot en 2 parties. Il doit couvrir les fesses et ne doit pas être échancré. Elles portent, tout comme les bikinis des chaussures à talons. Comme tous les autres compétiteurs, le numéro doit être porté à gauche côté hanche sur le maillot.

compétition fitness

Concernant le posing, il y a deux parties : Une avec des poses 4 faces (quatre quart de tour) en bikini. Dans cette routine sont imposés 4 mouvements obligatoires qui vont déterminer les notations. L’autre avec une routine de 1 minute 30 de leurs choix qui s’approche de la gymnastique acrobatique améliorée avec une autre tenue au choix sur une musique choisi par la compétitrice. Cette catégorie autorise n’importe quel costume de son choix pour la routine sauf le string. Les accessoires pour ce spectacle sont autorisés mais doivent être en plastique ou non dangereux.

Les notations s’appuient sur les deux parties. Le posing et la routine. Le corps devra être très athlétique et sec mais également harmonieux et symétrique.

 

La catégorie Figure

Leur tenue est un bikini 2 pièces qui s’accroche dans le dos. Elle concourent en talons haut également.

compétition figurePour le posing, ce sont les poses 4 faces (quatre quart de tour) en bikini. Le numéro doit être porté à gauche coté hanche sur le maillot. Ce sont des compétitrices en bikini ++ (plus musclées et plus sèches).

 

Les juges notent les compétitrices en fonction de critères bien précis. Ici seront notés, le volume musculaire, la symétrie, la sèche. Le dos doit être en V et les cuisses dessinées. La plupart des compétitrices n’arrivant pas à se classer dans la catégorie bikini due à leur masse musculaire trop importante et aux grands nombres de compétitrices, passent dans cette catégorie-là

 

La catégorie Women’s Physique

Tout comme la catégorie Figure, leurs tenues est un bikini 2 pièces qui s’accroche dans le dos et laisse les abdominaux bien visibles. Elles concourent pieds nus. Le numéro doit être porté à gauche côté hanche sur le maillot.

Tout comme les Classic et Body au masculin, la catégorie Women’s Physique demande des poses imposées et une routine de 1 minute 30. C’est la catégorie la plus extrême en terme de musculature pour les femmes désormais car la fédération a supprimé la catégorie Women’s bodybuilding. Celle-ci montrait des femmes avec des physiques beaucoup trop gros et dépourvus de féminité.

women's physique1. Double Biceps de face, mains ouvertes (pas de pose à plat pour les pieds, mais plutôt à l’avant, pose en torsion)

2. Biceps cage mains ouvertes

3. Double biceps de dos, mains ouvertes

4. Triceps latéraux, jambe avant tendue

5. Abdominaux et cuisses

Ces poses sont plus féminines que les poses masculines de Bodybuilding.

Les juges noteront donc la densité musculaire qui sera bien plus importante que les compétitrices en Figure. La découpe, la sèche et les abdominaux bien apparents. Le développement musculaire doit être équilibré entre le haut du corps et le bas. Et bien sur la routine compte également dans la note.

 

Pourquoi les compétiteurs mettre du tan?

Le tan est un autobronzant que l’on applique sur le corps lors des compétitions afin de faire ressortir les muscles et les mettre en valeur. En général en plus du tan, les compétiteurs et compétitrices de body ajoutent juste avant de monter sur scène, une fine couche d’huile sous forme de spray pour encore mieux montrer leur définition musculaire. Avec les lumières, les muscles brillent et paraissent plus volumineux.

En général, il est sous forme de mousse et s’applique avec une éponge spéciale. Il faut d’ailleurs mettre plusieurs couches, une la veille et d’autres le jour J. Certains ont besoin de plus de couches pour un meilleur rendu sur scène. Normalement, dans chaque compétition, on vous propose de le faire en cabine sous forme de spray. Il est conseillé environ une semaine avant de mettre le tan d’enlever les peaux mortes avec un gommage et de vous raser ou de vous épiler 2 jours avant votre compétition. Ne surtout pas se parfumer ou mettre du déodorant avant une compétition.

Le tan part avec la douche et vous laisse un bronzage naturel pendant quelques jours puis s’estompe.

Les règles de la NPC et IFBB sont claires :

tan compétitionL’application de produits tannants doit produire un ton naturel pour donner l’apparence d’un bronzage naturel. Les produits qui produisent un ton anormal de couleur, avec une teinte orange, jaune, rouge, verte ou dorée, sont interdits. Les agents de bronzage produisant un look métallique sont également interdits.

 

Couche de base : Overnight Competition Color Base

Couche de tan : Instant Physique Bronze Top Coat

Le first call out c’est quoi?

Le first call out désigne le premier appel.

Lors d’une compétition, cela se passe en 2 temps. Vous avez ce que l’on appelle le prejudging. C’est le moment où les juges donnent leurs points et décident quasiment des gagnants. Et ensuite vous avez les finales.

Lorsque les compétiteurs ont finis leur posing solo au prejudging, les juges appellent le first call out.

first call out

Ce sont les meilleurs des compétiteurs qui sont appeléss aux comparaisons pour désigner l’ordre des gagnants. En général ce sont les 5 premiers (celui étant au milieu a plus de chance de remporter la compétition) mais il arrive plus souvent qu’ils en appellent 6.

Par la suite vous avez le second call out puis le 3ème ect… afin de déterminer le classement des athlètes.

Ainsi lors de la finale, les juges classeront plus rapidement les athlètes mais en règle générale leur classement est déjà fait lors du pré-judging sauf pour l’overall qui se décide lors des finales.

Comment avoir sa carte Pro IFBB PRO LEAGUE ?

Depuis la séparation entre l’IFBB (Europe) et l’IFBB PRO LEAGUE/NPC les règles ont changé. Désormais pour décrocher sa carte Pro il faut remporter l’Overall (toute catégorie) dans sa catégorie lors d’une compétition dite Pro Qualifier. Vous pouvez trouver la liste des Pro Qualifier ici.

Carte pro IFBBL’overall pour ceux qui ne le savent pas, c’est lorsque vous concourrez, vous êtes répartis dans une catégorie de taille ou de poids selon.

Vous avez donc par exemple :

Bikini classe A

Classe B

Bikini classe C

…..

Chacune des gagnantes s’affrontent pour le toute catégorie. Voila ce qu’est un Overall.

Aux USA c’est légèrement différent, pour devenir Pro il faut se qualifier à une compétition dite National Qualifier en faisant un top 3 dans une compétition locale puis gagner une compétition nationale.

Comment se qualifier pour Le Mister Olympia à LAS VEGAS ?

MR OLYMPIA, C’EST QUOI?

Pour ceux qui ne savent pas encore, MISTER OLYMPIA est le plus grand concours au monde de culturisme Professionnel.

Cet événement réunit les meilleurs bodybuilders IFBB PRO LEAGUE tous confondus de tous les pays du monde entier. Et cela dans plusieurs catégories aujourd’hui : Men’s physique, Classic physique, 212 ou Bodybuilding chez les hommes et Fitness, Bikini, Figure et Women’s Physique chez les femmes.

Mr Olympia

Tous ces grands champions qui ont préalablement remporté leur carte pro sont sélectionnés en gagnant des compétitions Professionnelles et se retrouvent ici pour y disputer la finale.

Les juges notent selon des critères bien spécifiques. Chaque vainqueur de chaque catégorie reçoit une énorme coupe accompagnée de cadeaux et d’un chèque. C’est la consécration du Bodybuilding et c’est le rêve de beaucoup de compétiteurs qui souhaitent suivre le parcours du célèbre Arnold Schwarzenegger notamment.

 

Dernières infos :

Aujourd’hui à cet évènement de Las Vegas, des catégories amateurs ont vu le jour et permettent à de nombreux français ou autres nationalité de venir concourir pour décrocher leur carte Pro. D’ailleurs en 2018, c’est un français qui l’a décroché.

 

Mes conseils si vous préparez votre première compétition. 

Faire sa première compétition est excitant. Après des mois de prise de masse, et des mois de sèche, vous êtes motivé à montrer au public votre masse musculaire et la finalité de votre travail à la salle. Montrer que l’on a repoussé ses limites en exposant ses muscles est en quelque sorte une satisfaction personnelle.

Sachez que le temps en solo que vous passerez sur scène n’excédera pas plus d’une minute. C’est donc le moment de tout donner. C’est une expérience extraordinaire mais aussi très intense et courte à la fois.

Tout cela doit être méthodiquement préparé et organisé. Et malgré cette organisation, il y a toujours des choses auxquelles on ne s’y attend pas et bien sûr le stress d’une première compétition.

Pensez à préparez vos repas au préalable dans un Sac isotherme quoi vous accompagnera tout au long de la journée

1er conseil:

Partez à votre compétition très à l’avance. Cela vous permettra de moins stresser.

2nd conseil:

C’est sans doute de travailler votre posing ou vos poses imposés chaque jour de votre préparation. Peu importe la catégorie que vous choisirez, imaginez que dans les 30 secondes qui vous seront accordés, vous ne sachiez pas vous mettre en valeur, cela serait un gâchis. On ne choisi pas de faire une compétition en 2 semaines. Une vraie préparation se fait en un minimum de 6 mois, vous avez donc du temps pour le pratiquer et être au top le jour J.

3ème conseil:

Reposez-vous avant votre passage et entre le préjugging et les finales : Le temps d’attente peut être extrêmement long. Souvent dans les backstages, vous pouvez trouver un endroit ou vous reposer en vous mettant au sol et en posant vos pieds sur une chaise. N’oubliez pas d’apporter votre serviette.

4ème conseil:

Autre matériel à penser, une paire d’élastiques pour l’échauffement avant de monter sur scène. Pour être congestionné, il vous faudra faire un petit entrainement. Nous ne cherchons pas la performance surtout lorsqu’on est en restriction calorique mais je vous conseille avec vos élastiques de faire des séries plus longues. Environ 20 à 30 minutes avant de monter sur scène. Cib

Mon dernier conseil: Savourez votre cheat meal !!!bpectoraux, bras, biceps, fessiers, épaules, jambes

Il y a évidemment d’autres petits détails à penser mais si vous avez un bon coach, il vous aidera au mieux.

N’oubliez pas cette phrase : « Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends.»

Voila, vous savez tout sur les compétitions de culturisme.

 

Si vous recherchez un programme de musculation adapté que ce soit pour la prise de masse ou pour la sèche, vous trouverez tous mes programmes d’entrainement et de nutirition ici

PACK MASSE + SÈCHE

MON REBOND GLUCIDIQUE SPÉCIAL COMPÉTITION


Autres articles à lire :

Toutes mes compétitions IFBB pro

Hommage à Franck Zane

Posing classic physique

Comment réussir sa sèche

 

 

7 Comments

  1. Sébastian Author octobre 17, 2018 (5:49 )

    Article super long à lire mais neanmoins interessant pour les gens qui souhaitent se lancer dans la compétition.
    Est ce les mêmes règles pour toutes les compétitions en france comme NFS, ou musclemania que tibo inshape viens de faire?

    Reply to Sébastian
  2. tom Author novembre 9, 2018 (1:29 )

    merci pour tous ces renseignements qui m’ont bien aidé
    je prépare ma première compétition pour 2019 et tes conseils à la fin de ton articles sont précieux.
    bonne journée à toi

    Reply to tom
  3. Isaac Author novembre 17, 2018 (2:50 )

    Est ce qu’en tant qu’athlète, on peut vivre de sa passion?

    Reply to Isaac
  4. Bertrand Author novembre 28, 2018 (10:55 )

    Sais tu si le film va un jour sortir en france?

    Reply to Bertrand
  5. gégé Author janvier 3, 2019 (12:04 )

    De très bonnes informations avec l’arrivée de l’ifbb pro league en france et avec ton article, on y vois bien plus clair sur toutes les catégories de bodybuiding merci beaucoup

    Reply to gégé
  6. maxime Author avril 30, 2019 (9:45 )

    dommage que la compétition de nice ai été annulé

    Reply to maxime
  7. benjamin Author mai 24, 2019 (10:44 )

    Grace à ton article j’ai pu en apprendre davantage sur les compétitions puisque je me prépare actuellement pour ma toute première compétition et je trouve très interessant tout ce que tu partage avec nous
    quel expérience et quel vécu, tu est exceptionnel bravo et merci

    Reply to benjamin

Leave a Comment

*Required fields Please validate the required fields

*

*