Deux photos de l'athlète Larry Wheels torse nu, muscles saillants. Une lors d'une compétition de powerlifting, l'autre avant un concours de culturisme.

Larry Wheels : de powerlifter à bodybuilder, qui est cet athlète extraordinaire ?

Larry Wheels est un athlète exceptionnel à l’incroyable physique. Passionné de sport depuis très jeune, il brille dans de nombreuses disciplines : le powerlifting, le bras de fer et, plus récemment, le bodybuilding. Pourtant, ce jeune touche-à-tout a aussi connu des problèmes de santé qui auraient pu sérieusement compromettre sa carrière. Un parcours extraordinaire que je vous propose de découvrir dans cet article.

Qui est Larry Wheels ?

Né le 3 décembre 1994 à New York, dans le quartier du Bronx, Larry Williams – mieux connu sous le nom de Larry Wheels – est un athlète pratiquant différentes disciplines sportives : la force athlétique, le bras de fer et le culturisme.

Larry a connu une enfance plutôt difficile. Vivant seul avec sa maman, ce fils unique s’est finalement vu placé chez ses grands-parents à l’âge de 6 ans, à la suite d’un incident familial. Il a finalement pu retourner vivre avec sa mère 6 ans plus tard.

Très tôt, le jeune Larry a souhaité se muscler pour se préserver du harcèlement. Comme l’âge minimum pour s’inscrire dans une salle de sport était de 16 ans, il a commencé par s’entraîner seul, chez lui, principalement au poids du corps.

Une fois l’âge de 16 ans atteint, et après avoir gagné son premier salaire, il s’est inscrit dans une salle de musculation locale pour commencer à développer son physique.

Tour à tour powerlifter, bodybuilder et pratiquant de bras de fer sportif, Larry Wheels est aussi et surtout un influenceur fitness extrêmement populaire. Suivi par près de 5 millions de personnes sur son compte Instagram, chaque publication sur ses réseaux sociaux génère des dizaines, voire des centaines, de milliers d’interactions.

Le bodybuilder Larry Wheels torse nu, en train de faire un posing double biceps.
Larry Wheels cherche à faire sa place dans le monde du bodybuilding professionnel.

Larry Wheels : le prodige des sports de force

Un athlète accompli en force athlétique

Fort d’une impressionnante progression, le jeune américain a rapidement commencé à affoler les compteurs en salle de muscu.

Les mensurations de Larry Wheels parlent d’elles-mêmes : 1 mètre 85 pour 130 kilos !

Il participe à sa première compétition de powerlifting en 2013, à l’occasion de la RPS InsurreXtion II, soulevant un total de 821 kilos.

En 2016, dans la catégorie des 110 kilos, il réussit l’exploit de soulever un poids total de 985 kilos lors du Reebok Record Breakers en Californie (350 kilos au squat, 260 kilos au développé couché et 375 kilos au soulevé de terre). À tout juste 21 ans.

Larry Wheels torse nu, avec une ceinture de musculation autour de la taille, en train de faire du soulevé de terre dans une salle de fitness.
Larry Wheels est un athlète extraordinaire, comme en témoignent ses performances au soulevé de terre.

En compétition, il a depuis explosé ses records personnels, avec des performances tout simplement hallucinantes :

  • Squat : 394,6 kilos lors de la XPC Arnold en 2020
  • Bench press : 292,5 kilos, également lors de la XPC Arnold en 2020
  • Deadlift : 400 kilos, lors de la USPA Kern US Open en 2018

En parallèle, Larry Wheels s’est aussi essayé au bras de fer sportif. Tout sauf une surprise, compte tenu de son gabarit hors du commun. Il a même été jusqu’à défier le célèbre Thor Bjornsson, strongman mieux connu sous le nom de La Montagne dans la série Game of Thrones. Un affrontement qui s’est conclu par une défaite pour Larry, après un combat acharné.

Des débuts prometteurs en bodybuilding

Larry Wheels a fait une incursion remarquée dans l’univers du bodybuilding en remportant sa toute première compétition au niveau amateur, les NPC Gold Coast Muscle Classic 2018 organisés en Californie. Il participait alors dans la catégorie des poids lourds.

En 2021, il a aussi terminé sur la première marche du podium de la NPC Mid-Florida Classic.

Si Larry Wheels a fait le choix de poursuivre sa carrière de bodybuilder pour obtenir une carte pro, il s’est cependant réorienté vers la catégorie Classic Physique, la même que celle du Canadien Chris Bumstead.

Alors qu’il pesait aux alentours des 125 kilos, il a dû perdre du poids. C’est ainsi qu’il a présenté un physique sec et parfaitement dessiné lors du NPC Ultimate Warriors 2023, décrochant la médaille d’or dans sa nouvelle division avec un poids de 104 kilos.

Une performance qui ne permet toutefois pas de passer professionnel. Larry Wheels s’est donc engagé au Mr Olympia 2023 Amateur. Un concours qui le verra terminer à une belle deuxième place, un jalon de plus dans son parcours vers le monde professionnel.

Des défis de santé majeurs

Diagnostiqué d’une grave pathologie rénale

Malgré ses nombreux succès sportifs, Larry Wheels a aussi traversé des périodes plus difficiles.

En août 2023, il a notamment confié sur sa chaîne YouTube avoir été diagnostiqué d’une rhabdomyolyse.

Cette maladie est responsable d’une destruction des tissus musculaires squelettiques, et peut entraîner de graves complications au niveau des reins. Au quotidien, elle se traduit par des douleurs musculaires importantes, des gonflements, des nausées et une urine plus foncée (du fait de l’insuffisance rénale).

L’athlète américain a ainsi dû être hospitalisé pour permettre à ses reins d’évacuer les toxines présentes dans son corps.

En 2022, il a également annoncé avoir stoppé l’usage de stéroïdes anabolisants, qu’il prenait depuis l’âge de 17 ans, pour préserver sa santé. Cela a mécaniquement causé une chute de sa production de testostérone (on parle alors d’hypogonadisme).

C’est pour cela qu’il a suivi une thérapie de remplacement de la testostérone (TRT), un procédé médical très développé outre-Atlantique permettant de maintenir la production de cette hormone dans l’organisme.

Découvrez 12 (mauvaises) habitudes qui peuvent justement faire baisser votre taux de testostérone.

Un poids de forme difficile à préserver

Maintenir son poids de forme en bodybuilding est un autre défi majeur pour Larry Wheels. Pour avoir une chance de briller en Classic Physique, il doit être sec et peser aux alentours de 108 kilos. Mais cela n’est pas habituel, lui qui a pesé jusqu’à 130 kilos lorsqu’il faisait du powerlifting.

Il doit donc s’imposer une diète drastique avant chaque concours pour perdre du poids. Un déficit calorique important qui laisse des traces, à la fois physiquement et mentalement.

Après sa participation à l’Olympia Amateur 2023, Larry Wheels a pris plus de 24 kilos en 5 jours à peine. Une prise de poids spectaculaire, conséquence d’un relâchement psychologique total. Dès la compétition terminée, le culturiste a consommé une quantité excessive de calories. Rien que sur le premier jour, il estime avoir ingurgité plus de 20 000 calories !

Deux photos de Larry Wheels, l'une juste avant le Mr Olympia 2023, l'autre juste après avec près de 25 kilos en plus.
Quelques jours seulement séparent ces deux photos…

Burgers, frites, pancakes, bagels, fromage, céréales, cookies, sucreries… Tout y est passé ! Un phénomène bien connu dans l’univers du bodybuilding, puisqu’il s’agit du binge eating, un trouble compulsif alimentaire. Après plusieurs mois éprouvants de discipline stricte, son désir de récompense a pris le dessus sur tout le reste.

Larry Wheels a ainsi ignoré tous les conseils en matière de rebond. En effet, il aurait été préférable d’envisager une reverse diet pour retrouver un métabolisme normal.

Outre les dangers d’une telle suralimentation pour la santé, il est certain que l’athlète américain devra faire preuve de plus de rigueur pour perdurer dans le monde du bodybuilding professionnel, s’il parvient à décrocher sa carte IFBB.

Conclusion

Larry Wheels est un athlète fantastique, faisant preuve d’une remarquable polyvalence entre plusieurs disciplines. Après avoir affolé les compteurs en powerlifting, il a entamé une transition réussie vers le bodybuilding. S’il parvient à faire preuve de rigueur, son imposant physique et sa capacité à mettre chaque muscle en valeur devraient lui ouvrir les portes d’une belle carrière.

Partager sur :
📩 Inscris-toi à mon courrier privé et reçois en 🎁 :

Sur le meme sujet que : Larry Wheels : de powerlifter à bodybuilder, qui est cet athlète extraordinaire ?

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *