Chris Bumstead, triple vainqueur de Mr. Olympia.

Bodybuilding : Qui est Chris Bumstead ?

Triple vainqueur en titre de la catégorie Classic Physique du célèbre concours Mr. Olympia, Chris Bumstead représente le présent et l’avenir du bodybuilding. Du haut de ses 26 ans, le Canadien est aussi un véritable phénomène sur les réseaux sociaux. De ses débuts en musculation à l’adolescence à ses victoires dans les plus prestigieuses compétitions de culturisme, partons à la découverte de cet athlète exceptionnel.

Les débuts de Chris Bumstead en musculation

Une arrivée précoce dans le monde du culturisme

Chris Bumstead est né le 2 février 1995 à Ottawa, capitale administrative du Canada. Il a grandi dans cette ville de la province de l’Ontario et y a pratiqué de nombreuses activités sportives, du football américain au baseball en passant par le basket-ball et le hockey sur glace, sport roi au pays à la feuille d’érable.

Passionné de sport dès son plus jeune âge, Chris Bumstead découvre la musculation alors qu’il n’a que 14 ans. Il se prend de passion pour cette activité physique et prend rapidement de la masse musculaire.

En tout juste 3 ans, il gagne près de 25 kilos de muscles, passant de 77 à 102 kilogrammes sur la balance. Il développe notamment ses jambes (quadriceps, ischio-jambiers, fessiers et mollets) au travers d’exercices intenses.

Satisfait de son physique, il fait alors une rencontre qui va bouleverser sa vie. Alors compagnon (et aujourd’hui mari) de sa sœur Melissa, le culturiste professionnel Iain Valliere le prend sous son aile pour le coacher. Il lui fait également découvrir l’univers du bodybuilding et lui permet de participer à sa première compétition en 2014, à tout juste 19 ans.

Une star sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, le bodybuilder canadien mesure 1,85 mètre et pèse entre 107 et 118 kilogrammes, selon qu’il soit en compétition ou au repos. Du côté de ses mensurations, son tour de poitrine mesure 130 centimètres, son tour de taille 76 centimètres et son tour de bras 51 centimètres.

chris bumstead workout routine
chris bumstead

Il compte 4,8 millions de followers sur son compte Instagram et 1,15 million d’abonnés sur sa chaîne YouTube. Il y partage son quotidien avec sa communauté, que ce soit ses séances d’entraînement en musculation, sa diète ou les coulisses des concours auxquels il participe.

En parallèle de sa carrière de bodybuilder professionnel et de son activité d’influenceur fitness, Chris Bumstead a également tourné dans un film documentaire retraçant le parcours d’un autre célèbre culturiste, Calum Von Moger. Disponible sur Netflix, Calum Von Moger: Unbroken revient notamment sur le parcours de l’athlète australien pour se remettre d’une grave blessure suite à un terrible accident d’escalade.

Chris Bumstead, une carrière de bodybuilder bien remplie

Après avoir participé à son tout premier concours en 2014, il monte sur la plus haute marche du podium des championnats du Canada en 2015, dans la catégorie junior. Chris Bumstead remporte ensuite en 2016 les prestigieux IFBB North American Championships. Il n’a alors que 21 ans. Cette première victoire professionnelle lui permet d’obtenir sa carte IFBB.

La même année, le Canadien termine sur la troisième marche du podium de la IFBB Dayana Cadeau Classic. Il poursuit ses belles performances en 2017 en remportant tour à tour l’IFBB Pittsburgh Pro et l’IFBB Toronto Pro, dans la catégorie Classic Physique.

Pour sa première participation au prestigieux Mister Olympia en 2017, Chris Bumstead finit deuxième de la catégorie Classic Physique, à seulement 3 points de son rival américain Breon Ansley, de 15 ans son aîné. Le Canadien se remet au travail et se présente de nouveau en 2018, plus motivé que jamais. Il termine une nouvelle fois à la deuxième place, cette fois à 1 seul petit point de Breon Ansley.

2018 marque également un tournant dans la vie personnelle du Canadien. À l’issue d’un séjour à l’hôpital, il est diagnostiqué comme atteint d’une maladie auto-immune. Depuis, il doit donc redoubler de vigilance et prendre encore plus soin de sa santé.

chris bumstead posing
Chris bumstead posing

L’écart avec Ansley se réduisant, de nombreux observateurs pensent que Chris Bumstead remportera l’édition 2019. Ils ne s’y trompent pas et l’année 2019 est la bonne pour l’athlète canadien. Il devance à son tour d’un point le culturiste américain Breon Ansley et devient par la même occasion Mr Olympia. Cette performance est d’autant plus impressionnante que le Canadien fut opéré d’une hernie discale quelques moins auparavant.

Chris Bumstead renouvelle son exploit lors de l’édition 2020. En 2021, à Orlando, le Canadien l’emporte pour la troisième année consécutive, devant les Américains Terrence Ruffin et Breon Ansley, ce dernier étant toujours au rendez-vous du haut de ses 41 ans.

À seulement 26 ans, Chris Bumstead semble bien parti pour dominer sa catégorie encore longtemps. Il est aujourd’hui l’une des stars du bodybuilding et devrait continuer à remporter de nombreux titres lors des prochaines années.

L’entraînement de Chris Bumstead

Chris Bumstead est un athlète complet au physique harmonieux. Pour atteindre un tel résultat, le bodybuilder canadien réalise en moyenne 5 séances de musculation par semaine. Ces 5 entraînements sont organisés par groupes musculaires. Il a très régulièrement recours aux méthodes des drop sets et des supersets pour construire sa masse musculaire plus efficacement.

Découvrez les 5 workouts types de Chris Bumstead.

Séance 1 (dos) :

  • Soulevé de terre : 4 séries (dont la dernière jusqu’à l’échec) ;
  • Tirage buste penché : 4 séries (2 séries en prise supination et 2 séries en prise pronation) ;
  • Tirage vertical (ou tractions) : 4 séries ;
  • Tirage vertical bras tendus à la poulie haute : 4 séries ;
  • Rowing haltère à 1 bras : 4 séries ;
  • Tirage horizontal : 3 séries ;
  • Extensions des lombaires : 2 séries jusqu’à l’échec.
Chris bumstead
Chris Bumstead au développé couché à la salle de musculation.

Séance 2 (pectoraux et biceps) :

  • Développé couché incliné : 5 séries ;
  • Développé couché : 4 séries ;
  • Écartés avec haltères : 3 séries ;
  • Pompes : 3 séries jusqu’à l’échec ;
  • Écarté à la poulie vis à vis haute : 3 séries ;
  • Curls biceps à la barre : 3 séries ;
  • Curls biceps aux haltères en prise marteau : 3 séries ;
  • Curls biceps à la machine : 3 séries.

Séance 3 (ischio-jambiers et fessiers) :

  • Leg curl couché : 4 séries ;
  • Soulevé de terre jambes tendues : 4 séries ;
  • Leg curl debout à une jambe à la machine : 2 séries ;
  • Hack squat : 4 séries ;
  • Kick back à la poulie debout : 3 séries.

Séance 4 (épaules et triceps) :

  • Élévations latérales : 3 séries ;
  • Développé militaire : 3 séries ;
  • Élévations frontales : 3 séries ;
  • Tirage menton : 3 séries ;
  • Face pull : 3 séries ;
  • Dips : 4 séries ;
  • Barre au front : 3 séries ;
  • Extensions poulie haute : 3 séries.

Séance 5 (quadriceps) :

  • Leg extension : 3 séries ;
  • Squats : 8 séries (2 séries avec des charges lourdes, 6 séries avec moins de poids) ;
  • Presse à cuisses : 4 séries ;
  • Fentes avant avec haltères : 4 séries.

La diète de Chris Bumstead

Le plan alimentaire de Chris Bumstead est parfaitement calibré pour l’aider à atteindre ses objectifs. Bien entendu, ses repas diffèrent selon qu’il soit en période de compétition ou non.

Comme pour l’immense majorité des athlètes, l’alimentation de Chris Bumstead est basée sur :

  • les oeufs,
  • l’avoine,
  • la viande blanche (poulet et dinde),
  • le poisson blanc,
  • le riz,
  • la patate douce,
  • les légumes (brocolis, asperges, épinards, etc.).

Voici 5 exemples de repas que le Canadien peut consommer en une journée :

  • Repas 1 : 4 œufs entiers + 2 bagels avec du beurre d’amande + 1 verre de jus d’orange ;
  • Repas 2 : 180 grammes de poulet + 280 grammes de riz + 15 grammes d’huile de noix de macadamia + 2 gaufres ;
  • Repas 3 : 220 grammes de riz brun (riz complet) + 180 grammes de dinde + sauce marinara ;
  • Repas 4 : 180 grammes de poulet + 300 grammes de riz + épinards ;
  • Repas 5 : 500 grammes de pommes de terre + 180 grammes de dinde.

En supplément de ses repas, Chris Bumstead consomme bien entendu des compléments alimentaires tels que de la whey protein, des BCAA, de la glutamine, de la créatine et des vitamines.

Conclusion

Chris Bumstead est un athlète extrêmement complet. Fort de ses trois victoires consécutives dans la catégorie Classic Physique de Mr. Olympia à tout juste 26 ans, le Canadien devrait dominer pendant encore de longues années.

Partager sur :

Sur le meme sujet que : Bodybuilding : Qui est Chris Bumstead ?

Un Commentaire

  1. « .. le Canadien fut opéré d’une hernie discale quelques moins auparavant. » => quelques mois, coquille à corriger.
    Merci pour l’article, très intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *