Robert Pattinson dans le costume du super-héros Batman

La diète et l’entraînement de Robert Pattinson pour Batman

Pour incarner Batman dans le dernier film de Matt Reeves, Robert Pattinson a dû s’astreindre à un programme de musculation intense et suivre un régime alimentaire de prise de masse. Peu habitué à fréquenter les salles de sport, l’acteur britannique de 35 ans s’est imposé plusieurs entraînements hebdomadaires pour se mettre dans la peau du célèbre Bruce Wayne.

La transformation physique de Robert Pattinson pour The Batman

Un début de carrière réussi

Né en 1986 dans la banlieue de Londres, Robert Pattinson est un acteur incontournable de sa génération.

Il s’est notamment fait connaître en 2005, dans le film Harry Potter et la Coupe de feu. Il y incarne le jeune Cédric Diggory, aux côtés de Daniel Radcliffe et Emma Watson.

Cette performance lui permet d’obtenir le rôle du vampire Edward Cullen dans la célèbre saga Twilight, dont le premier épisode sortit en France en 2011.

Robert Pattinson joua également de nombreux personnages dans des films indépendants. Sa carrière prit un nouveau tournant en 2019, lorsqu’il fut choisi par Warner Bros pour interpréter Batman, en compagnie de Zoë Kravitz dans le rôle de Catwoman.

Robert Pattinson dans le costume du super-héros Batman.
Robert Pattinson dans le costume du justicier de Gotham City.

Un physique sec, loin des derniers acteurs de Batman

Mais avec un physique de base plutôt sec (1,85 mètre pour 75 kilos), la tâche s’annonçait ardue. Dans l’univers DC Comics et dans l’imaginaire des fans, Batman est un super-héros musclé. À titre de comparaison, son prédécesseur Ben Affleck mesurait 1,93 mètre pour plus de 90 kilos lorsqu’il incarnait le justicier de Gotham City dans des films tels que Justice League ou Batman vs Superman.

Robert Pattinson a donc dû faire de la musculation pour jouer dans The Batman du réalisateur Matt Reeves. Son objectif : prendre environ 5 kilos supplémentaires pour atteindre 80 kilos. Pendant les nombreux mois de confinement liés à la pandémie, l’acteur a toutefois refusé de travailler sa condition physique, malgré l’insistance de son coach sportif et de la production du long métrage.

Je pense que si vous vous entraînez tout le temps, vous faites partie du problème. Vous créez un précédent. Personne ne faisait ça dans les années 1970. Même James Dean n’était pas vraiment musclé !

Robert Pattinson

Il a finalement accepté de se muscler 3 mois avant le début du tournage. Pour ceux qui ont vu le film, le résultat est correct, mais pas franchement impressionnant. Robert Pattinson semble effectivement avoir pris un peu de masse musculaire si l’on compare son corps à celui de ses films précédents. Mais le costume du Batman joue beaucoup sur l’impression visuelle à l’écran.

L'acteur Robert Pattinson fait un footing torse nu sur la plage.
Le physique sec de Robert Pattinson pour jouer Batman au cinéma.

En termes de physique, il est à des années-lumière de Ben Affleck, ou même de Christian Bale qui a aussi incarné Bruce Wayne dans The Dark Knight. Il est aussi très loin de la musculature de super-héros tels que Superman (Henry Cavil), Thor (Christopher Hemsworth), Aquaman (Jason Momoa) ou Wolverine (Hugh Jackman).

L’entraînement de Pattinson pour incarner Batman

Robert Pattinson assume pleinement le fait de ne pas aimer l’activité physique. Malgré tout, il a dû se faire violence, dans le but d’enfiler le costume de l’homme chauve-souris.

Durant 3 mois, l’acteur britannique a multiplié les activités sportives à haute intensité pour sculpter son corps et rendre ses abdos apparents.

Le programme d’entraînement de Robert Pattinson intégrait du cardio et des séances de musculation.

En termes de cardio, il réalisait 3 sorties de 5 à 10 kilomètres en course à pied par semaine. Il faisait également de la boxe avec des sacs de frappe, très certainement pour éliminer la masse grasse et pour préparer les scènes de combat du film.

Côté renforcement musculaire, il privilégiait les exercices fonctionnels de type militaire, sous forme de circuit. Il s’entraînait beaucoup dans le sable en effectuant, par exemple, des squats avec des sacs lestés. Il faisait aussi des séances à la salle de musculation, basées sur des mouvements polyarticulaires pour développer les différents groupes musculaires.

Robert Pattinson s'entraîne torse nu dans le sable.
L’entraînement de Robert Pattinson incluait beaucoup d’exercices fonctionnels.

Pour la petite histoire, Robert Pattinson a arrêté de faire du sport dès le tournage du film The Batman terminé.

Le régime alimentaire de l’acteur

Côté alimentation, Robert Pattinson a donc effectué une légère prise de masse de musculaire.

Chaque jour, son objectif était de consommer 2700 calories environ, afin de développer sa musculature. Plutôt logique pour un homme de son gabarit. Son régime alimentaire comprenait beaucoup de glucides et de protéines, et très peu de lipides.

J’ai d’ailleurs testé le training et la diète de Robert Pattinson dans cette vidéo.

Le petit-déjeuner, premier de ses 6 repas quotidiens, comportait 500 calories avec un apport important en glucides :

  • 2 œufs durs entiers
  • 40 grammes de flocons d’avoine
  • 150 millilitres de lait d’amande
  • 1 banane
  • 1 verre de jus d’orange

Pour la collation du matin (aux alentours de 10 heures), Robert Pattinson avait l’habitude de manger 400 calories :

  • 150 grammes de thon
  • 4 galettes de riz
  • 20 grammes de beurre de cacahuètes

Au déjeuner (500 calories), l’acteur britannique privilégiait des aliments bien connus des pratiquants de musculation :

  • 180 grammes de blanc de poulet cuit
  • 200 grammes de patates douces
  • des légumes (courgettes et poivrons par exemple)

Pour l’encas de l’après-midi (350 calories), plus original, l’acteur de Batman consommait :

  • 20 grammes de crackers à l’avoine (faibles en sucres)
  • 180 grammes de cottage cheese
  • 150 grammes de fruits rouges (fraises, myrtilles, etc.)

Le dîner de Robert Pattinson (600 calories) était là encore plutôt classique, avec :

  • 200 grammes de boeuf maigre
  • 200 grammes de riz basmati
  • 150 grammes de haricots verts

Enfin, il prenait un dernier repas de 350 calories avant de se coucher pour compléter son apport nutritionnel :

  • 200 millilitres de lait d’amande
  • 30 grammes de whey protein
  • 100 grammes de myrtille
  • 1 banane
  • quelques feuilles d’épinard

Conclusion

Contrairement à d’autres acteurs plus à l’aise dans cet exercice, la préparation physique de Robert Pattinson pour Batman n’a pas été une partie de plaisir. À l’écran, cela donne un super-héros moins athlétique qu’à l’accoutumée. Si vous avez déjà vu le film, n’hésitez pas à me dire en commentaires ce que vous pensez du physique de Batman dans cet opus.

Partager sur :

Sur le meme sujet que : La diète et l’entraînement de Robert Pattinson pour Batman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *