Le bodybuilder Flex Wheeler torse nu et souriant sur scène lors d'une compétition Mr Olympia.

L’incroyable parcours de Flex Wheeler : inspirations et leçons de la légende du bodybuilding

S’il n’a jamais remporté le Mr Olympia, Flex Wheeler est pourtant considéré comme l’un des plus grands athlètes de la discipline. Cette popularité, il la doit notamment à son style si particulier, ainsi qu’à son histoire à la fois tragique et inspirante. Amputé d’une jambe en 2003, il a remporté la moitié des compétitions auxquelles il a participé durant sa carrière. Mais jamais la plus prestigieuse… Encore aujourd’hui, il continue d’être un modèle pour de nombreux bodybuilders contemporains.

Une enfance difficile en Californie

Connu du grand public sous le nom de Flex Wheeler, Kenneth Wheeler est né en août 1965 en Californie, dans la commune de Fresno (entre San Francisco et Los Angeles).

Il y a grandi dans une immense pauvreté. Victime de maltraitances et d’un viol durant son enfance, il a même confié dans son autobiographie Flex Ability avoir eu des pensées suicidaires jusqu’à l’adolescence.

Le jeune Kenneth a commencé à s’initier aux arts martiaux très jeune, certainement pour se protéger de cet environnement. Encore aujourd’hui, il se considère d’ailleurs avant tout comme un pratiquant d’art martial, avant d’être un culturiste.

Une première passion qui lui a permis de développer une souplesse hors norme. C’est ce qui lui a valu de se faire appeler « Flex » Wheeler.

Le bodybuilder Flex Wheeler réalise un grand écart sur scène lors d'une compétition de culturisme.
Flex Wheeler est la preuve vivante qu’il est possible de concilier masse musculaire et souplesse.

Naturellement doué pour la musculation, Wheeler a entrepris une courte carrière en tant qu’officier de police au début des années 1980. Mais, conscient de son potentiel, il a rapidement fait le choix de se consacrer pleinement au bodybuilding.

Flex Wheeler : une carrière marquée par de nombreux coups durs

Près de 10 ans de carrière en amateur

Avant d’être un bodybuilder connu, Flex Wheeler fait ses débuts amateurs sur scène en 1983.

En 1985, il remporte le concours Teen Mr America de l’AAU, dans la catégorie Medium-Tall.

Il décroche la première place aux championnats NPC Mr. California 4 ans plus tard.

En 1991, Flex Wheeler finit deuxième au NPC USA Championship, dans la catégorie heavyweight. Sa carrière décolle véritablement l’année suivante, durant laquelle Ken Wheeler obtient la première place de ce même NPC USA Championship, toujours chez les poids lourds.

Désigné Overall Winner de la compétition, il décroche sa carte professionnelle IFBB par la même occasion.

Le palmarès de Flex Wheeler

Dans le monde professionnel, Flex Wheeler réalise des débuts tonitruants. En 1993, pour sa première année, il enrichit son palmarès avec 4 titres consécutifs en quelques semaines seulement :

  • La Ironman Pro Invitational
  • L’Arnold Classic
  • Le Grand Prix de France
  • Le Grand Prix d’Allemagne

Cette même année, il se classe deuxième du Mr Olympia derrière une autre légende du bodybuilding, l’Anglais Dorian Yates.

Le culturiste Flex Wheeler, torse nu, réalise un double posing de dos lors d'un concours de bodybuilding.
Flex Wheeler a rapidement gravi les échelons pour se hisser au niveau professionnel.

Sur 7 participations au Mr Olympia, Wheeler aura terminé 3 fois à la deuxième place. En 1998 et 1999, il est battu par un autre monument de la discipline, Ronnie Coleman.

Durant sa carrière pro, il aura tout de même remporté 4 fois la Arnold Classic, deuxième compétition la plus prestigieuse après Mr Olympia, et 5 fois la Ironman Pro.

Un parcours semé d’embûches

Une chose est sûre, les événements de la vie n’ont pas aidé Flex Wheeler dans sa quête de décrocher la première place du Mr Olympia.

En 1994, alors qu’il monte en puissance, il est victime d’un grave accident de la route. Il frôle la mort, et les médecins pensent qu’il finira paralysé à vie. Fort d’une immense détermination, le bodybuilder est parvenu à déjouer les pronostics pour remonter sur scène l’année suivante, finissant 8ème du Mr Olympia.

En 1997, à quelques jours de la compétition, Flex Wheeler déclare avoir subi un carjacking, se blessant à la main en faisant fuir ses agresseurs. Il déclare forfait pour cette édition, encore une fois remportée par Dorian Yates.

Il se retire finalement en 2002, après avoir obtenu une 7ème place au Mr Olympia. Il fera toutefois un étonnant comeback en 2017. Alors âgé de 51 ans, il se classe 15ème dans la catégorie Classic Physique.

Récemment, Wheeler n’a pas caché sa déception dans une interview, déclarant que cette absence de victoire au Mr Olympia était « un vide qu’il ne pourrait pas combler ».

« The Sultan of Symmetry »

Les mensurations de Flex Wheeler parlent d’elles-mêmes. Il mesure 1,79 m et pesait entre 102 et 109 kilos lors des concours. Son tour de bras avoisinait 53 cm, son tour de poitrine 138 cm et son tour de cuisses 80 cm.

Du fait de l’exceptionnelle harmonie de son physique, l’athlète californien était d’ailleurs surnommé « The Sultan of Symmetry ».

Tout au long de sa carrière, il a suscité l’admiration des fans et obtenu la reconnaissance de ses pairs, à commencer par Arnold Schwarzenegger et Ronnie Coleman.

« Flex Wheeler est l’un des meilleurs bodybuilders de tous les temps. Il était un athlète extraordinaire ! »

Arnold Schwarzenegger
Deux photos du culturiste Flex Wheeler sur scène, lors d'un concours de bodybuilding, torse nu et les muscles apparents.
Le physique parfait de Flex Wheeler lui a valu l’élogieux surnom de « The Sultan of Symmetry ».

La diète et l’entraînement de Flex Wheeler

Le programme de musculation de Flex Wheeler reposait sur plusieurs grands principes :

  • Travailler avec des charges lourdes et un faible nombre de répétitions
  • Privilégier les exercices de base (développé couché, squat, soulevé de terre, etc.)
  • Compléter ces mouvements composés par des exercices d’isolation bien choisis
  • Mettre en place une surcharge progressive

Il estimait que cette méthode simple lui permettait d’optimiser l’hypertrophie et de prendre de la masse.

Côté nutrition, rien de révolutionnaire non plus. Il adaptait simplement son régime alimentaire en fonction des événements auxquels il participait, consommant généralement 6 repas par jour. Chaque repas était composé d’une source de protéines (viande) et d’une source de glucides.

Des problèmes de santé et une amputation de la jambe

Flex Wheeler a appris en 1999 qu’il était atteint d’une pathologie rare au niveau des reins, connue sous le nom de glomérulosclérose segmentaire et focale. Une maladie que l’athlète considère comme héréditaire, mais certainement amplifiée par la prise de substances illicites.

Durant sa carrière, le bodybuilder a ainsi connu plusieurs interventions chirurgicales, dans le but de limiter les effets de la maladie pour certaines, mais aussi de soigner diverses blessures au dos et aux articulations pour d’autres. Il a, par exemple, reçu une greffe de rein.

Le culturiste Flex Wheeler torse nu, les muscles et les abdominaux apparents.
Tout au long de sa carrière, Flex Wheeler a su surmonter les obstacles.

Plus grave encore, Flex Wheeler a subi une amputation de la jambe droite en 2019. Une nouvelle qui a complètement bouleversé le monde du culturisme. Mais pourquoi a-t-il dû être amputé ?

Wheeler a été opéré en urgence, car il rencontrait d’importants problèmes de circulation sanguine et souffrait de douleurs atroces. Auparavant, il avait déjà été hospitalisé 3 mois. Sans cette intervention, il risquait tout simplement de perdre la vie.

Après une lourde rééducation, il vit désormais avec une prothèse et livre les coulisses de son quotidien sur son compte Instagram.

Que devient Flex Wheeler ?

Une fois sa retraite prise, l’ancien bodybuilder s’est de nouveau concentré sur les arts martiaux, sa première passion, jusqu’à son amputation.

Il peut aujourd’hui conduire tout seul, et est relativement autonome compte tenu de son handicap.

Par ailleurs, il a lancé plusieurs business dans l’univers du fitness, notamment une marque de compléments alimentaires : Flex Wheeler Nutrition. Il propose aussi des prestations de coaching sportif.

Malgré son amputation, il continue de s’entraîner en salle de musculation, prouvant à chacun que la volonté permet de déplacer des montagnes. En septembre 2023, il a ainsi partagé sur son compte Instagram une vidéo de lui en train de faire de la presse à cuisses, entraînant les réactions admiratives de nombreux fans.

Conclusion

Pour de nombreux suiveurs de la discipline, Flex Wheeler est l’incarnation parfaite de ce que devrait être un bodybuilder. « The Sultan of Symmetry » disposait d’un physique d’une incroyable harmonie, subtil mélange de puissance et de souplesse. S’il a rencontré de nombreux obstacles durant sa carrière, avec pour point d’orgue cette amputation de la jambe, Flex Wheeler a toujours su les surmonter grâce à une détermination sans faille. Il est à la fois un modèle et une source d’inspiration pour nous tous.

Partager sur :
📩 Inscris-toi à mon courrier privé et reçois en 🎁 :

Sur le meme sujet que : L’incroyable parcours de Flex Wheeler : inspirations et leçons de la légende du bodybuilding

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *