ester motive en musculation
Autres | Conseils Musculation

Motivation en Musculation | 10 Conseils avisés

Si vous cherchez comment vous motiver en musculation, cet article devrait vous intéresser. La musculation exige de la discipline et une persévérance sans failles, si vous voulez atteindre votre objectif et sculpter le corps dont vous rêvez. Il ne suffit pas d’aller à la salle tous les jours et faire n’importe quoi. Car si prendre du muscle est relativement facile la première année, il est plus difficile de maintenir une progression sur du long terme. Trouver la motivation en musculation devient alors indispensable, si l’on veut continuer à progresser. Cependant, il existe des moyens pour atteindre vos objectifs sportifs dans les meilleures conditions. Je vous expose 10 conseils parmi lesquels vous pourrez piocher, pour réussir à rester motivé.

1. Se fixer des objectifs réalistes

motivation

Votre séance de sport doit être un plaisir et non une contrainte. Combien de fois, voit-on de nouveaux adhérents arriver en salle motivés, puis disparaître quelques mois plus tard ?
La raison principale de leur abandon est, le plus souvent, la fixation d’objectifs non réalistes. Vous ne devez pas vous entraîner en vous disant « je dois y arriver », mais « je peux y arriver ». Là est toute la nuance. Cette vision des choses changera votre façon de réagir face aux difficultés.
Pour réussir votre séance, il faudra surtout vous fixer des objectifs réalistes. Avec un bon état d’esprit, vous ne vous découragerez pas, ou alors, beaucoup moins facilement. Commencez petit, mais projetez-vous dans la durée. C’est la meilleure façon d’aller loin.
Se donner plusieurs objectifs est également une bonne méthode. Pas tous en même temps, bien sûr, mais en les étalant dans le temps : un à court, un autre à moyen et un 3e à long terme. Pour garder votre motivation, pensez à poser des dates. Par exemple, rendre mes abdos visibles d’ici la fin de l’année, augmenter mes performances dans 3 mois, etc.

Si vous êtes débutant, ne vous fixez pas comme but de faire de la compétition dans un an. C’est loin d’être réaliste en si peu de temps. Si vous êtes confirmé, vous pouvez également vous donner l’objectif de passer de 4 à 5 séances par semaine.

2. Trouver la salle de musculation qui vous convient

Au moment de choisir votre salle, plusieurs critères sont à prendre en compte. En premier lieu, le plaisir de s’y rendre. Même si la plupart des pratiquants choisissent leur salle à proximité de leur lieu d’habitation ou de leur travail, il faut qu’elle vous plaise. Aujourd’hui, il y a suffisamment d’endroits pour pouvoir choisir celui qui nous convient le mieux. Petite ou grande, peu importe, vous devez ressentir une atmosphère agréable en vous y rendant et constater que les autres pratiquants sont tout autant respectueux du matériel et du sport que vous.
Si vous le pouvez, prenez aussi en compte l’heure à laquelle vous allez vous entraîner. En effet, les fréquentations ne sont pas toujours les mêmes, en fonction du moment choisi. L’affluence aux heures de pointe peut vous déplaire comme vous motiver.
Vous pouvez aussi orienter votre choix en fonction de la qualité du matériel mis à disposition (machines, haltères, etc.). Avoir des équipements complets et de pointe facilitera votre préparation physique, optimisera le renforcement musculaire, et donc la prise de volume des fibres musculaires.
Enfin, la propreté et l’aménagement de la salle peuvent finir de vous convaincre, ou vous dissuader. Si les autres ne rangent jamais leurs poids ou que les vestiaires laissent à désirer, il est clair que cela ne vous donnera pas envie bien longtemps.

3. motivation, musculation et musique

On ne mesure pas toujours l’impact que cela peut avoir, mais une bonne playlist peut vous aider à vous surpasser. C’est donc un excellent moyen de rester motiver ou de se donner un coup de boost, en cas de baisse de la motivation. Pour rester concentré dans votre bulle, si vous recherchez un bon casque sans fil à réduction de bruit, je vous conseille les Silentia Night. Vous pouvez également vous motiver en regardant des vidéos avant chaque séance ou pendant votre cardio, par exemple.

Ma playlist à l’entraînement

4. Avoir un bon partenaire d’entraînement

Chercher un partenaire d’entraînement est une excellente démarche pour rester motivé et progresser. Cependant, trouver le bon n’est pas si facile. Rencontrer une personne qui lèvera les mêmes poids que vous, aura les mêmes objectifs et saura enchaîner les séries sans parler pendant 30 minutes s’avère compliqué, mais pas impossible.
Si vous trouvez cette perle rare, appuyez-vous mutuellement l’un sur l’autre pour faire 1 ou 2 répétitions de plus et sécuriser vos mouvements. C’est aussi un moyen de vous pousser dans vos retranchements et donc de vous perfectionner.

5. S’inspirer positivement

Avoir un idéal qui vous inspire ou un exemple à suivre est une bonne démarche à mettre en place. Cela peut-être une philosophie, une citation sport ou encore une personne. En visionnant des vidéos YouTube de musculation, vous pouvez observer des mouvements et améliorer votre technique. Suivre un modèle ne veut pas forcément dire faire des squats à la Ronnie Coleman. Ne cherchez pas à ressembler ou à vous identifier à quelqu’un d’autre, mais plutôt à devenir une meilleure version de vous-même. Il est impossible d’obtenir le même corps, mais, avec du travail et de la motivation, on peut s’en approcher. Ne vous imposez pas de réaliser la même chose, mais adaptez plutôt vos charges et faites en fonction de vos contraintes.

Motivation Musculation

6. Se reposer pour mieux reprendre

S’entraîner tous les jours et une bonne méthode pour entretenir sa musculature et réussir à se dépasser. Cependant, il ne faut pas négliger les périodes de repos. Régulièrement, faites une pause d’une semaine. Cela vous permettra de souffler, de reposer vos muscles et d’être encore plus motivé pour la suite. Je vous recommande de prendre une semaine de repos (idéalement pendant vos vacances), tous les 3 ou 6 mois. Si le sport vous manque, vous pourrez toujours faire du vélo ou nager. À défaut d’une semaine, vous pouvez toujours vous autoriser un jour de repos supplémentaire, c’est fondamental pour la récupération.

7. Se motiver en musculation grâce aux conseils d’un coach

Les personnes extérieures à l’univers de la musculation sont souvent dans le jugement. Elles ne comprennent pas tous les sacrifices à faire pour continuer à progresser. C’est regrettable, car leur soutien serait un vrai plus à la motivation du sportif. C’est là que peut intervenir le coach. En dispensant ses conseils, ce professionnel pourra vous aider à atteindre vos objectifs et à être motivé pour réussir. Il vous empêchera de tomber dans une routine ennuyeuse en élaborant un programme dynamique et adapté.

8. Mesurer votre progression

Il est extrêmement motivant de voir les progrès qu’on réalise. Aussi, j’ai l’habitude de recommander aux élèves que je coache de tenir un carnet de progression.
Vous pourrez y noter les différents exercices que vous faites. Ainsi vous remarquez que vous montez lentement en puissance. Cela vous permettra de rester positif et de reprendre du poil de la bête si vous avez une période de moins bien. Prenez également des photos, car rien n’est plus flagrant que de voir son corps se dessiner et observer le résultat de ce pour quoi l’on a tant trimé. Au bout de 3 mois, reprenez des photos et soyez fier de vous. Vous serez alors prêt à vous fixer un nouveau challenge.

9. Soyez positif

Croyez en vous ! Pour commencer, fixez-vous un objectif personnel, des buts réalisables et donnez-vous les moyens de les atteindre ! Soyez toujours positif et constructif, quels que soient les obstacles à surmonter, vous devrez passer au-dessus de l’abandon. Ce qui fait la différence entre un athlète de haut niveau et un autre, ce n’est pas tant les qualités physiques hors du commun qu’il possède, c’est surtout le fait qu’il n’a jamais abandonné, malgré les difficultés qui ont jalonné son parcours. No pain, no gain !
Inspirez-vous des success-stories et admirez les progrès de vos athlètes préférés, quels qu’ils soient. Eux aussi ont commencé un jour. Pensez aussi à soigner votre tenue de sport. Vous êtes loin d’imaginer combien cette astuce qui peut paraître futile aura un impact positif sur votre motivation.

10. Bien finir sa séance

Enfin, pour garder la motivation, ne zappez pas l’étape des étirements en fin de séance. Lorsque l’on est jeune et de fait, en pleine forme, on a tendance à ne pas leur accorder d’importance, ce qui est un tort. Les étirements vous permettent de vous sentir bien, d’éviter les douleurs, et vous rebooster jusqu’à la prochaine session. En vous étirant, vous détendez vos muscles rudement sollicités pendant l’effort, vous vous recentrez sur votre respiration et sur vous-même. Si la musculation devient une réelle passion pour vous, vous constaterez qu’avec les années, les étirements sont indispensables et nécessaires pour prendre soin de vos articulations et de votre santé en général.

citation motivation musculation

Vous venez de lire 10 conseils avisés pour rester motiver en musculation. Vous vous reconnaîtrez dans certains, d’autres pas. Sachez qu’en musculation, comme dans la vie, rien n’est acquis.
Pour ceux qui ne connaissent pas mon parcours, j’ai toujours voulu vivre pleinement ma passion pour le sport. Véritable passionné, j’ai aussi connu des obstacles, dont une erreur médicale qui a freiné ma progression, m’obligeant à rester longtemps alité et à porter un corset pendant 3 mois. Cette épreuve ne m’a pas achevé, elle m’a rendu plus fort. J’ai pu poursuivre mon rêve, et avec du recul, je peux vous dire que paradoxalement, les échecs aident à avancer. Je n’ai jamais rien perdu de ma motivation et j’ai pu reprendre progressivement ma musculation. Je finirais par une citation de Michael Jordan qui témoigne de son mental d’acier, et que j’apprécie énormément :

« Si vous rentrez dans un mur, n’abandonnez pas. Trouvez le moyen de l’escalader, le traverser ou travaillez autour ».

Michael Jordan


Articles à lire également :

Comment réussir sa prise de masse ?

Tout savoir sur le glycogène en musculation

Partager sur :

Sur le meme sujet que : Motivation en Musculation | 10 Conseils avisés

14 Commentaires

  1. Merci Julien,tu aide de nombreuses personnes à amèliorer leur condition physique ainsi que leur santé.Je te souhaite un bon rétablissement ;ma femme qui ne fait pas de sports et moi même qui pratique nous avons adoré les vidéo avec la tempête Irma celle de Nice; c est Authentique naturel je te souhaite un bon courage à toi et de la patience ;bise a vous deux.

  2. merci pour cet article
    pour ma part je trouve que s’entrainer avec un partenaire n’est pas l’idéal, bien souvent on discute et on est pas concentré sur nos tempos… je prefere quand même m’entrainer seul mais dans le reste de ce que tu as dit c’est ok pour moi

  3. tu est vraiment une source d’inspiration pour moi et je suis sur d’autres personnes. Quand j’ai vu que tu etait allité pendant plusieurs mois et que tu as perdu enormément de poids, j’ai suivi tes videos et je me suis mis un coup de pied au derriere pour aller tout donner a l’entrainement. j’ai compris a ce moment la a quel point j’avais de la chance d’etre en bonne santé et cela m’a bien aidé

  4. quelques astuces pour rester motivé aussi
    lire le livre d’arnold total recall et rester toujours positif

  5. je suis très admiratif de ton parcours et je trouve que de te suivre est déja tellement motivant
    c’est génial tout ce que tu as réussi à faire études et carrière au top comme tu le dit souvent dans tes vidéos

  6. C’est grâce à toi et tout tes conseils qui m’ont permis de ne pas lâcher mon objectif. J’ai commencé l’un de tes programmes et je ne le regrette vraiment pas. tu est un athlète ultra complet et je tenais à te remercier de partager autant avec nous.

  7. Je tenais à te dire que le fait de regarder ta chaine youtube me motive comme jamais. Toujours des conseils, des astuces et des entrainements cool à tester
    tu es d’un professionnalisme sans égal et un athlète bien complet avec une belle carrière.
    Merci pour tout
    Amitiés
    Alain

  8. Impossible pour moi de tenir plus de deux mois😥😢, il me faudrait un chris powel a la maison pour me foutre des coup de pied au cul

  9. D’accord avec presque tout. Déjà fait des duos ça m’a pas du tout aider au contraire😒😒😒 Perso j’évolue mieux solo. 💪🏻💪🏻💪🏻🏋🏼‍♀️🏋🏼‍♀️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *