Est-ce que la musculation arrête la croissance ?

PROZIS
Reçois 10 % de réduction sur tous tes achats.
Le coach sportif Julien Quaglierini vêtu d'un débardeur de la marque de compléments alimentaires Prozis et contractant ses biceps.
INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À MA NEWSLETTER 📮

Chaque semaine, je vous envoie un email motivant & inspirant !

Quel entrainement est bon pour TOI ? Découvre-le en 2 Minutes 👇

De nombreuses idées reçues circulent dans l’univers du fitness et de la musculation. Parmi elles, l’une des plus persistantes est sans doute celle des effets de la musculation sur le développement des enfants et des adolescents. Alors, est-il vrai que la pratique de la musculation arrête la croissance ? Ou est-ce un mythe infondé ?

Croissance et musculation : qu’en est-il réellement ?

« Faire de la musculation stoppe la croissance chez les enfants« . Si vous fréquentez une salle de sport, vous avez certainement déjà entendu cette affirmation. Mais qu’en est-il réellement ?

Pour mieux comprendre, intéressons-nous à la croissance et à la manière dont le corps humain évolue à cette période.

La croissance est le fruit d’un processus complexe qui englobe notamment le développement osseux. En résumé, les os longs (fémur, tibia, péroné, etc.) de l’enfant grandissent et se solidifient par l’action du cartilage de croissance, ou cartilage de conjugaison.

En cas de blessure osseuse telle qu’une fracture chez un enfant ou un adolescent, le cartilage de croissance peut être endommagé. C’est ce qui peut empêcher l’enfant de grandir normalement.

Alors, faire de la musculation freine-t-il la croissance ?

Une fracture du cartilage de croissance peut être la conséquence d’une chute, d’un accident ou d’une contrainte répétée imposée à un os.

Un enfant assis sur du gazin met un bandage à sa cheville à la suite d'une blessure.
Les fractures du cartilage de croissance peuvent se produire dans la plupart des activités physiques.

Ce sont des risques inhérents à la pratique d’une activité physique, qu’il s’agisse de la musculation, du football, du ski, de la gymnastique ou de l’athlétisme. Ce type de blessure est d’ailleurs plutôt rare en muscu, sauf pour des pratiquants qui multiplieraient les exercices avec une mauvaise technique d’exécution.

En résumé, un enfant qui fait de la musculation avec un programme d’entraînement adapté ne court aucun risque particulier. Plusieurs études ont même montré les bienfaits de cette pratique pour un jeune public :

  • Amélioration de la motricité ;
  • Meilleure construction musculaire et articulaire ;
  • Développement du système neuromusculaire ;
  • Augmentation de la densité osseuse ;
  • Gain de confiance en soi.

Une pratique sportive encadrée pour plus de sécurité

Si vous êtes parent d’un enfant, il y a fort à parier que vous ne le laissiez pas pratiquer seul des sports tels que la gymnastique, le patinage artistique, l’équitation ou l’escalade. Il en est de même pour les exercices de musculation, dont la composante technique implique l’accompagnement d’un coach sportif.

Un enfant effectue des exercices de fitness dans une salle de sport, encadré par un coach sportif.
Avec un programme d’entraînement adapté, la pratique de la musculation ou du fitness est sans danger pour les plus jeunes.

Avant 18 ans, il est ainsi préférable d’éviter de travailler avec des charges lourdes. Mieux vaut privilégier un programme de musculation au poids du corps ou avec des élastiques de résistance, comme ceux que vous pouvez retrouver sur mon site.

Le nombre de répétitions sur chaque série sera alors plus élevé. Le travail sera quant à lui principalement axé sur la technique et sur l’apprentissage des bonnes postures.

Il est évident qu’un enfant ou un adolescent ne doit pas chercher à faire une prise de masse rapide. Avec l’aide d’un professionnel, il doit plutôt viser une construction musculaire lente, progressive et maîtrisée.

En ce sens, il convient de faire preuve de prudence sur des exercices de base tels que le soulevé de terre, le développé couché ou le squat. Il peut être tentant de mettre beaucoup de poids sur ce type de mouvements. Or, c’est précisément ce qu’il faut écarter.

Pour conclure

Alors, est-ce que faire de la musculation arrête la croissance ? Vous l’avez compris, la réponse est non. Mais comme pour la plupart des sports, cette pratique physique doit être encadrée par un coach sportif diplômé pour éviter les blessures. Pour aller plus loin, je vous invite à découvrir cet article complet sur l’âge auquel commencer la musculation.

Inscrivez-vous à ma newsletter et recevez le programme physique pro guide gratuitement
Pour aller plus loin :
A propos

Julien Quaglierini IFBB Pro
6X NPC Men’s Physique Overall Champion
Fitness Coach Expert

PRO GUIDE