JULIEN QUAGLIERINI - IFBB PRO - COACH SPORTIF EN LIGNE - SUIVI PERSONNALISÉ

Comment se muscler le cou sans se blesser?

novembre 18, 2016
Comment se muscler le cou sans se blesser?

MUSCLER SON COUse muscler le cou

A mon tour de me faire coacher par 2 rugbymans !

Objectif : améliorer mon point faible, le cou.

Beaucoup de personnes ont un cou long ou fin. Pourtant, il existe des techniques pour se muscler le cou et le renforcer mais il va falloir être très vigilant afin d’éviter des faux mouvements et de se faire mal à la nuque en créant des traumatismes, des névralgies ou autres douleurs cervicales.

Alors quand le cou est un point faible, comment y remédier ?

Comment se muscler le cou sans se blesser?

Le cou est une zone sensible qui relie les membres antérieurs à la partie décisionnaire et névralgique de notre corps : la tête.

Ses vertèbres sont le prolongement de celles du dos, grâce à ses muscles, il peut faire des flexions et extensions, c’est pourquoi il est important de toujours garder un dos droit pour le protéger.

Ainsi il ne doit surtout pas être négligé lors de vos séances sportives, c’est la raison pour laquelle, dans cette vidéo je vais vous montrer comment s’échauffer en se musclant le cou grâce à des exercices de musculation. Vous pourrez ainsi éviter les douleurs au cou pendant des séances intenses de musculation.

Anatomie du cou

Le cou est une partie du corps dont on parle peu, on s’en fait une vague idée, car dans l’imaginaire collectif il représente le relais entre la tête et le tronc. On le masse quand on stress, on le tord à droite, à gauche quand on ressent une petite fatigue musculaire et puis on passe à autre chose sans réellement y prêter attention.

Pourtant, il est notre messager, celui qui nous alerte quand le corps commence à se fatiguer, puisqu’il est le lien entre la tête, dont le cerveau est le centre décisionnaire et les autres parties de notre corps.

A savoir, l’anatomie du cou se compose de vertèbres, de muscles, de nerfs mais aussi d’organes. Regardons de plus près comment tout ceci se présente :

Il se présente sous deux couches musculaires : les muscles profonds et les muscles superficiels.

Muscles du cou

Les muscles profonds servant à aider les autres parties du cou à accomplir leurs fonctions telles que la déglutition, la rotation de la tête, le fléchissement et la rotation des vertèbres cervicales, ils relient également l’omoplate à la cage thoracique.

Quant aux muscles superficiels, ils servent à soulever les épaules vers l’arrière, ils sont des connecteurs entre l’épaule et le crâne, ils permettent aussi de faire tourner la tête grâce à des fléchissements en avant.

C’est pour cette raison qu’il est primordiale de le renforcer afin d’éviter des contractures musculaires et des tensions musculaires. Grâce à des exercices de renforcement musculaires alternés entre échauffement, relâchement et contractions, vous développerez les muscles du cou tout en veillant à garder un physique homogène. Tout se résume dans la posture que vous adopterez lors de vos entraînements.

Même les plus grands sportifs : de sport de contact, de boxe anglaise, de rugby, de musculation et d’autres sports, ont besoin d’avoir un cou musclé.

Normalement, lorsque vous pratiquez la musculation en salle, vous musclez votre cou en partie grâce aux autres exercices mais il peut être intéressant comme dans mon cas de le travailler de façon spécifique pour rattraper ce point faible.

AVOIR UN GROS COU :

Il est vrai que la plupart des pratiquants en musculation veulent avant tout de gros bras, de gros pectoraux, un dos épais, des épaules larges et des bonnes cuisses, en oubliant de privilégier le cou qui pourtant est constitué de muscles qui peuvent se développer.

En effet un cou fin malgré une bonne musculature peut donner une sensation de fragilité alors qu’à l’inverse un cou large et épais donne une sensation de puissance.
De plus avoir un gros cou musclé peut être un avantage dans la prévention des blessures et particulièrement pendant les sports de combat ou pendant des séances de rugby où il peut subir de gros chocs qui peuvent être à l’origine de blessures au niveau de la nuque et des douleurs cervicales.

Comment faire quand le cou est le point faible ?

Pour se muscler le cou, on doit comme les autres groupes musculaires choisir les bons exercices et y aller de façon progressive.

Exercices de musculation du cou

exercices musculation cou

Le soulevé de terre est un exercice de base en musculation qui sollicite de nombreux muscles comme les dorsaux, les cuisses mais également les trapèzes et le cou.
C’est un des exercices les plus connus, avec des mouvements assez techniques qui demandent de la pratique avant de pouvoir commencer des charges lourdes.

Le shrug à la barre est un exercice qui sollicite les trapèzes mais permet également de développer le cou. C’est un mouvement plus sécurisant que le soulevé de terre et peut être utilisé sans danger par les débutants.

L’ extension du cou avec disque est un exercice qui cible directement les muscles du cou. Allongez-vous ventre sur un banc, la tête à l’extérieur du banc, il s’agit de hocher la tête de haut en bas lentement avec un disque positionné sur l’arrière de la tête en limitant l’amplitude du mouvement pour ne pas se blesser.

Les flexions du cou allongé est un exercice qui vise directement le cou. Cette fois-ci allongez-vous dos contre un banc, la tête dans le vide et un disque positionné sur le front et effectuez des hochements de tête en série longue.

Voici dans la video ci-dessous les quelques exercices qui m’ont été données par 2 joueurs de l’équipe de France militaire de Rugby !

 


Articles à lire également :

Réussir sa prise de masse

Le renforcement musculaire avec le trx

Se muscler avec une hernie discale

2 Comments

  1. victor Author juillet 16, 2018 (3:50 )

    ton point faible ahah

    Reply to victor
    • Julien Q Author août 15, 2018 (9:20 )

      J’y travaille toujours. Le cou est une partie tres difficile à développer 😉

      Reply to Julien Q

Leave a Comment

*Required fields Please validate the required fields

*

*